jeudi 5 juin 2014

Le violon d'or - Albert Ducloz

Lorsque Juliette, l'institutrice du village, découvre en Nathalie un talent exceptionnel pour le violon, elle décide de tout mettre en œuvre pour convaincre son père, agriculteur et veuf, de lui offrir des études de musique.
Leur rencontre s'annonce comme un véritable coup de foudre; cette belle idylle résistera-t-elle aux non-dits et aux secrets familiaux?

Mon avis:
On est emporté dans les années 60, avec la dureté de la vie et du travail de paysan. Des mœurs bien différentes pour des sujets délicats.

On vit d'abord une belle rencontre. Celle d'une enfant et d'une jeune institutrice. Puis de leur passion commune du violon, on vivra une autre belle rencontre celle de l'institutrice et du père de l'enfant. Un début de romance raconté de façon subtile qui nous fait ressentir la timidité des deux amoureux.

On sera ensuite emmenés dans une vie où malheureusement rien n'est simple et où le passé ne nous laisse jamais tranquilles. En fait cette histoire tient sa magie à ce côté d'écriture vraie et pure. Celle que l'on pourrait facilement s'imaginer vivre. Avec ses rencontres, ces inquiétudes et ces ennuis. Les joies sont vraiment précieuses et ont les savoure avec force et passion.

Pour en revenir à notre livre du jour, nous venons d'en vivre la première partie.
Puis vient le moment des révélations, dès les premiers échanges ont comprend que le drame ne peut être évité mais on attend patiemment que ce dernier soit nommé.

On comprend alors la rage de Philippe, on peut presque ne pas lui en vouloir de venger la mort de sa femme. On se range facilement du côté de Juliette qui malgré l'amour ne peut laisser faire. On voit l'impact des vies brisées et on se demande bien comment le roman avancera après ces révélations. Ce sont des choix difficiles, des vies durement menées et la force que les personnages ont implique le respect.

Je ne voyait pas cette fin, ce dénouement après de tels aveux. Je ne sais pas si j'aurais eu le courage de Juliette, mais comme on dit: "l'amour est plus fort que tout, même que la raison".

C'est une vrai fin, de celles qui nous raconte l'après sans trop en rajouter. On fera un bond de vingt ans dans le temps et ainsi on aura le dernier mot de l'histoire.

Ce livre est une petite perle. On le lit comme si quelqu'un de l'époque nous parlait. On à aucune peine à imaginer les intonations de voix, les aspects des gens, les endroits décrits et même le caractère des personnages!

Bref, une superbe lecture! A savoir que le film est paru, j'avais d'ailleurs vu le film avant de lire le livre. Je trouve le film bien fade après cette lecture!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !