mardi 26 mai 2015

Au plus fort de l'été - Margot Early

Au plus fort de l'été, Margot Early Devenir la femme de Max, le père de sa fille Elena ? Pour Jen, le rêve n'est plus très loin de devenir réalité. Car depuis qu'elle a retrouvé Max après l'avoir perdu de vue si longtemps, depuis qu'il a accepté de faire la connaissance d'Elena, dont il ignorait jusque-là l'existence, mais à laquelle il semble maintenant très attaché, Jen ose croire qu'ils pourraient former une vraie famille. Pourtant, des doutes jettent un voile sur son bonheur comme des nuages au plus fort de l'été : certes, Max est très attiré par elle et, dans un lit, leur union est parfaite - mais l'aime-t-il, l'aime-t-il vraiment ? Ne voit-il pas avant tout en elle la mère d'Elena et, dans leur mariage, un simple arrangement pour le bien de leur famille ? Or, pour Jen, qui veut être une femme à part entière, mariage ne peut rimer qu'avec passion... 

Mon avis:
Jen et Max ont une aventure d'une semaine après la mort de la fiancée de Max dans un incendie. Jen repart chez elle enceinte mais ayant peur de l'annoncer à Max, elle élèvera seule sa fille avec l'aide de sa mère et de sa soeur. Sauf que la mère de Jen est une femme qui ne pense qu'à elle, lorsque son mari a divorcé elle a préféré le priver de ses filles car elle n'acceptait pas qu'il puisse continuer de les aimer elles et pas elle-même! 
 
Du coup Jen a eu une mauvaise image du couple, que sa fille elle-même commence à avoir, et l'histoire de Jen qui recroise Max au détour d'un reportage, n'est pas vraiment une bonne chose aux yeux de sa mère! Quand en plus ces deux là s'entendent pour se remettre ensemble et se marier alors là c'est l'apocalypse dans la famille! 

Après une mauvaise chute d'Elena qui pourrait compromettre sa carrière de danseuse, la sœur de Jen semble aller bien mieux depuis qu'elle s'est éloignée de sa mère! Jen aura un accident de moto juste après son mariage qui la mettra dans le coma, avant que tout se monde aie enfin une fin heureuse! 

Un peu de tout pour en faire beaucoup, sauf que quand il y en à trop, parfois, c'est plus autant plaisant à lire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !