dimanche 16 août 2015

Prédatrice - Alissa Nutting

Celeste Price, 26 ans, est professeur dans un lycée de la banlieue de Tampa, Floride. Elle est mariée au beau Ford, un policier issu d’une famille aisée. Tous deux ont un charme fou, ils forment, à tous les égards, le couple parfait. Voilà pour les apparences. La réalité est beaucoup plus sordide. Celeste est en effet depuis très longtemps tourmentée par son goût particulier pour les adolescents. Dévorée par une passion de plus en plus incontrôlable, elle décide un jour de passer à l’acte et de séduire un de ses élèves. Sans se douter qu’elle entre ainsi dans un engrenage infernal aux conséquences terribles.
Avec ce portrait à la première personne d’une femme qui entend rester libre de ses désirs, même les plus pervers, l’auteur prend le lecteur au piège entre l’empathie naturelle qu’il éprouve pour la narratrice et les actes irrépressibles de celle-ci. Proche des univers de Gillian Flynn ou de Mo Hayder, qu’elle pousse à leur paroxysme, Alissa Nutting nous offre un thriller pour le moins dérangeant qui a déclenché une véritable polémique lors de sa sortie aux États-Unis, et qui sera certainement ici aussi l’un des livres les plus controversés de ce début d’année.


Mon avis:
Celeste est une jeune femme à qui tout réussi, de belles études universitaires qui ont fait d'elle une institutrice, un mari policier qui voudrait tout faire pour sa femme, un corps parfait. Mais Celeste a un défaut: elle aime les hommes très très jeunes! Pour elle l'homme parfait est en réalité un garçon, de 14 ans, au corps encore prépubère, qui n'a pas encore sa musculature qui se développe. Son métier lui permet d'assouvir son fantasme, mais elle sait qu'elle doit faire très attention pour trouver le candidat parfait! Il faut qu'il soit assez timide pour ne pas parler de leur relation mais pas trop sinon ça serait sûrement une catastrophe. 

Alors que d'autres profs attendent la rentrée avec angoisse, elle l'attend avec l'envie d'une femme qui va rencontrer son futur amant. Elle fait son choix sur un jeune de 14 ans, qui vit avec seulement son père qui travaille beaucoup et qui surtout n'a encore aucune expérience sexuelle. Mais bien entendu rien n'est simple quand on à une relation pareille! Celeste aura fort à faire face à son mari qui réclame ce qu'un couple doit vivre, face aussi à Jack son amant qui voudrait en avoir plus. Elle devra aussi devenir la maîtresse du père de Jack afin que ce dernier n'aie plus de soupçons à son sujet! 

Durant les vacances Celeste garde une relation avec Jack mais ce n'est plus la même chose car elle pense déjà à la prochaine rentrée scolaire et surtout au prochain amant qu'elle se choisira. Sauf que rien ne se passe comme prévu et qu'elle se retrouvera au tribunal après un coup de folie de Jack qui la surprise dans les bras de son nouvel amant. Tous les secrets surgissent alors et ils auront des conséquences sur son mariage et son travail. Mais grâce à un avocat hors pair elle s'en sort quasi totalement indemne avec comme sanction de ne plus pouvoir s'approcher d'un homme de moins de 18 ans sans une tierce personne et pas le droit d'enseigner. 

Mais Celeste, après s'être faite oublier quelques mois, demande à pouvoir déménager dans un coin chaud et elle y est autorisée! La voilà les pieds dans l'eau, travaillant au noir dans un bar de plage et se faisant passer pour une jeune fille à la fac en vacances au soleil....Personne ne la reconnaissant elle pourra alors recommencer à assouvir ses fantasmes les plus noirs!

Un livre horrible, l'écrit est très bon c'est certain et Alissa Nutting à réussi un très bon livre mais le sujet est intenable. Moi-même mère de famille, j'ai eu de la peine dans certains passages de ce livre. De la peine à lire quelques passages, de la peine à accepter ce qui pourrait se passer si ce n'était pas juste une fiction.... Maintenant il faut aussi se rappeler que cette fiction n'est pas si éloignée d'une histoire vrai qui s'est passée il y à quelques années et qui avait révélé un sujet encore tabou pour beaucoup: la sexualité de nos (jeunes) enfants...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !