mercredi 25 novembre 2015

Le bureau de Mariage de M. Ali - Farahad Zama

Comment s'occuper à la retraite, surtout si l'on a du bon sens à revendre ? Ouvrir une agence matrimoniale, bien sûr ? Aussi M. Ali, originaire de la ravissante ville de Vizag, dans le sud de l'Inde, voit-il son affaire prospérer sous les regards attentifs de son indomptable épouse et d'Aruna, son assistante hors pair. Si la plupart de leurs clients s'en retournent satisfaits, des problèmes ne s'en profilent pas moins à l'horizon... Une comédie tendre et joyeuse sur le mariage et l'amour dans l'Inde d'aujourd'hui, entre tradition et modernité.
Une version à l'orientale d'Orgueil et Préjugés, d'où il ressortira que l'amour sincère ne s'avoue jamais vaincu.


Mon avis:
C'est frai, c'est bien écrit et ça donne envie d'en savoir plus car la fin nous laisse quand même sur un doute!

M. Ali est enfin à la retraite, sauf qu'il ne sait pas vraiment comment occuper son temps! Surtout que son épouse en a déjà bien assez de l'avoir toujours dans ses jambes! Il a de la peine à s'occuper car mis à part son jardin, rien ne l'intéresse vraiment. 

Lui vient alors une idée plus qu'originale, ouvrir un bureau de mariage mais pour gens riches! Et des clients il va en avoir, tant et tant qu'il finit par être submergé de travail. Il cherche dont une assistante mais c'est son épouse qui va trouver la perle rare! 

Commence alors à ce mêler à l'histoire de ce couple, celle d'Aruna. Une jeune femme qui aurait déjà dû être mariée mais qui ne l'est pas car son père est tombé malade et qu'Aruna fait de son mieux pour faire vivre sa famille.  

M. Ali et sa femme ont eux bien des soucis avec leur fils, jeune homme avec une tête bien pleine, qui aurait déjà pu être mariée et faire la fierté de ces parents. Il est pourtant bien loin des idéaux de ses parents et passe ses journées à manifester pour les plus démunis, quitte à se mettre en danger, quitte à en faire pleurer sa mère et quitte à se faire renier par son père! Mais pour lui les plus démunis méritent aussi d'avoir quelqu'un qui lutte pour eux. M. Ali désespère de pouvoir un jour s'entendre avec son fils et surtout de le comprendre. 

Aruna lutte au quotidien pour que ces parents aient tout ce dont ils ont besoin. Son oncle essaie de la marier mais ce n'est pas aussi simple. Jusqu'à ce qu'elle tombe sous le charme d'un client du bureau de mariage. Sauf qu'elle se dit qu'elle n'est pas faite pour lui car sa famille veut une épouse pour lui de haut standing! 

Et pourtant ces deux là vont lutter pour arriver à vivre leur amour. Mais aussi pour faire accepter ce mariage à la famille d'Aruna. Un père malade, qui au final compte sur sa fille pour vivre. Une mère qui souhaite le bonheur de sa fille et surtout de sa jeune sœur car dans leur religion tant que la première n'est pas mariée, les autres n'en ont pas le droit! L'oncle de la famille fera en sorte que le mariage soit accepté de tous, y compris de la famille du futur époux.

M. Ali portera avec amour et soin de trouver des femmes ou des maris à chaque personne qui passe sa porte, tout en respectant leur souhait: taille, âge, couleur de peau, origine, religion, et il y en a beaucoup plus! Mais son combat pour s'entendre avec son fils ne sera pas victorieux et même si en fin de livre il veut le revoir, on ne sait comment finira ce côté de l'histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !