samedi 13 février 2016

Personne n'est venu - Robbie Garner

Robbie Garner n'a que 5 ans lorsqu'il assiste à la tentative de suicide de son père. Le même jour, sa mère, alcoolique, décide de le placer dans un orphelinat, ainsi que sa sœur et ses deux frères. Tenu par des religieuses, le Sacré-Cœur est en apparence un endroit paisible. Pourtant, on y commet les pires abus : privations, sévices corporels, humiliations... Robbie trouve la force de résister, mais son frère cadet Davie gardera d'importantes séquelles psychologiques. 
Plus tard, Robbie est transféré à Haut-de-la-Garenne, où des gardiens pervers et violents organisent en toute impunité des orgies sexuelles d'une cruauté inouïe. Certains enfants se suicident, d'autres disparaissent mystérieusement. En 2008, la médiatisation de l'affaire de « l'orphelinat de l'horreur » à Jersey a brusquement fait jaillir les terribles souvenirs de Robbie Garner. Personne n'est venu est son témoignage.

Mon avis:
Cette histoire est à vomir. Ni plus ni moins. Il faut avoir le cœur accroché et un moral de fer.
 
John, Robbie, Davie et Denise n'ont qu'un seul défaut: leur mère. Elle s’abrutisse d'alcool dès son réveil et ne s’occupe guère que de Denise qui n'est encore âgée que de quelques semaines. Les garçons doivent se débrouiller pour tout, quasiment seuls. John qui a alors 8 ans, tient son rôle de grand frère très à cœur. C'est lui qui s'occupe de rassurer ses frères, de les doucher, de répartir les tâches journalières qu'ils ont à faire, de les faire manger, c'est aussi lui qui pendant les vacances trouve le temps d'occuper ses frères et même de leur apprendre à nager. Il le fait avec le cœur et les tripes et il évite ainsi bien des coups que sa mère à bonheur de leur donner. 

De toute manière cette dernière est bien trop occupée, il faut dire qu'elle reçoit beaucoup d'hommes et que les enfants ne sont pas les bienvenus durant ces visites! Alors que Robbie n’a que 5 ans il voit son monde basculer quand son père fait une tentative de suicide. Il est amené à l’hôpital et sa mère disparait elle aussi. Les 4 enfants se retrouvent au cœur des oui-dire des autres habitants de l'immeuble en attendant les policiers. Ces derniers les prennent de force et les emmène dans des foyers. 

John qui a été décrit comme un délinquant par la propriétaire des lieux est directement envoyé à Haut-de-la-Garenne, Denise qui n'est qu'un nourrisson est conduite avec ses frères au Sacré-Coeur mais à peine arrivée elle est séparée de ses frères. Le Sacré-Coeur étant tenu par des religieuses il est formellement interdit d'avoir des contacts entre les filles et les garçons. Robbie se retrouve donc avec Davie et fait de son mieux pour jour le rôle de grand frère. Sauf que déjà durant leur transport par la police ils ont pu recevoir des insultes, des coups et des humiliations. Ces garçons ne savent pas encore que le pire reste à venir! 

Au Sacré-Coeur les enfants sont traités comme des servants, ils ont toutes les corvées à faire, les messes à suivre ainsi que les leçons de catéchisme. Peu importe leur religion ou leur provenance, chaque enfant devient catholique en passant par là et ce peu importe leur pensées ou ressentis. Les enfants découvrent des religieuses peu inclines à leur apporter quoi que ce soit mis à part la terreur. Puis il y a les aides qu'aucun enfant ne devrait devoir à donner. Comme quand Robbie doit aller dans l'antre de Neville. 

Neville était aussi un enfant abandonné mais, petit d'esprit, les sœurs n'ont pas eu le cœur de le mettre dehors. Elles ont alors fait une exception et gardé ce petit garçon mentalement touché, prisonnier dans le corps d'un adulte obèse et complètement perturbé! Neville est chargé de tuer les poulets qui sont quotidiennement servis! Ce qui pourrait être une tâche rébarbative ne l'est guère pour Neville qui prend un plaisir à rendre la mise à mort de ces bêtes en une torture immonde. Robbie comprend vite que Neville est dangereux mais n'échappe pas à son sadisme, ça sera la première fois qu'il devra subir des attouchements sexuels. Mais de loin pas la dernière.

Robbie grandi et devient de plus en plus hargneux, il répond aux religieuses ce qui lui vaut plusieurs punitions: coup de ceinture, coup de bâton, gifles, les enfants sont aussi enfermés des jours durant dans un placard sans lumière sans sanitaires et avec de l'eau et du pain. Robbie devient plus fort mentalement tout en étant de plus en plus détruit. Un jour l'accident de trop arrive et une des sœurs fait tomber Davie de si haut que ce dernier ne s'en relèvera qu'au bout d'une semaine et avec des conséquences terribles: lésions au cerveau. Robbie ne le saura pas de suite mais verra les changements sur Davie, ce dernier ne parle quai plus, ne sourit plus du tout et n'a plus d’étincelle de vie en lui. 

Malgré tout Robbie tient bon en pensant que bientôt ils seront tous dehors et à nouveau réunis. Il revoit John qui s'est échappé pour venir le voir et cela lui permet de tenir encore plus le coup autant pour lui que pour Davie. À force de pousser les religieuses dans leurs retranchements avec son répondant, et après une tentative de fuite, il est envoyé à Haut-de-la-Garenne. Au premier abord il pense y être mieux, la nourriture y est enfin correcte, les enfants ont du temps pour eux, ils ont des activités diverses et ont des habits à eux ainsi que leur propre espace de nuit. Mais tout cela ne cache en réalité que des choses immondes. 

Les plus jolis enfants font des soirées avec des gardiens ainsi que des hommes de l'extérieur. Lors de ses soirées les enfants sont déguisés puis forcés à boire et à fumer et cela leur permet de ne pas être entièrement conscient de ce qui leur est fait ainsi que des abus qu'ils subissent lors de ces soirées. Les enfants, tous de moins de quinze ans, doivent subir des rapports sexuels forcés, des fellations forcées et des humiliations qui n'ont pas de nom.... Que ce soit les filles ou les garçons tous y passent et Robbie n'y échappe pas. Il vient à savoir qu'en son temps, son frère aussi est passé par là. 

John est depuis parti mais maintient le contact avec Robbie et surtout lui redonne à chaque fois la force de tenir dans ce lieu abjecte. Robbie aura le temps de voir deux suicides en 9 ans mais il saura plus tard que ce n'était que la partie visible de l'iceberg. Il tient bon et est proche de sa sortie quand on lui apprend que Davie va arriver aussi. Robbie sait par les menaces des gardiens ce qui attend son frère et en averti John, cela lui vaudra la chambre des tortures pour une punition dont il s'en rappellera. John donnera une correction à l'un des gardiens ce qui lui vaudra d'être tranquille à l'avenir mais surtout ce qui fera que Davie ne sera pas touché. Au final après tant d'années la sortie arrive et il retrouve son frère. 

Les deux frères cherchent des réponses à leur malheur, après tout leur père ou leur mère n'aurait-ils pas pu venir les chercher? Ils retrouvent leur père qui n'est jamais sorti de l'hôpital psychiatrique depuis sa tentative de suicide, c'est un homme brisé qui n'aurait rien pu faire pour les sauver. Leur mère est en Angleterre et quand ils l'a retrouvent enfin c'est pour voir que cette dernière était revenu au Sacré-Coeur. Elle a repris Denise. Ils comprennent alors que c'est par manque d'amour qu'ils sont restés dans ces lieux de torture et que surtout ils n'ont plus rien à faire avec leur mère. 


Davie lui aussi fini par avoir quinze ans et donc l'âge de sortir. Si c'est celui qui a eu le moins d'abus sexuels cela sera aussi celui qui aura payé le prix le plus cher des trois frères. Il ne pourra jamais se passer de l'aide d'une personne et est condamné à vivre ainsi. Robbie et John lui trouvent un travail de portier dans un hôtel où il aura sa chambre et cela semble lui convenir ainsi. 

Au final ce livre aurait pu être écrit par John, sauf que ce dernier est mort très jeune des suites d'une maladie. Alors que Robbie faisait de son mieux pour enfouir profondément son passé c'est le soulèvement du scandale qui lui aura fait replonger. Il y retrouvera les fantômes de ceux, qui sans aucune famille dehors, n'auront pu tenir moralement, ceux que la vie a ravagé et qui ont sombré dans l'alcool, ceux qui n'auront jamais réussi à fonder de famille et ceux qui au contraire auront tout fait pour avoir ce qu'ils n'ont jamais eu. 

Mais au final la question reste entière: cette enquête apportera-t-elle réellement quelque chose? Les gardiens sont maintenant vieux, pour ceux qui sont encore en vie. Qu'est-ce que cela va changer d'ouvrir une enquête maintenant? Aurons-nous des réponses face aux corps retrouvés dans les sous-sols de Haut-de-la-Garenne? Qui seront les coupables pointés du doigt? La direction de ces institutions, la police, les services sociaux? Qui a la plus grande part de responsabilité dans la torture mentale, physique et psychique de ces milliers d'enfants?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !