dimanche 25 septembre 2016

N'oublie pas que je t'aime - Jérôme-Arnaud Wagner

Un témoignage très touchant. Une histoire d'amour qui ne finit jamais et qui traverse les plus durs obstacles. Un amour à l'infini !
L'auteur perdit à l'aube de leur amour, sa femme de trente-cinq ans, brutalement, suite à une faute médicale. Il l'aimait avec passion. N'oublie pas que je t'aime, dédié à tous les amoureux, témoigne que rien n'est fini, même après la disparition d'un être cher. C'est une « love story » des temps modernes, mais aussi un message d'espoir, au-delà de la vie. 


Mon avis:
Une semaine que je réfléchis à l'avis que je pourrais bien écrire sur mon ressenti de ce livre et pourtant je n'ai pas encore réussi à trouver une tournure qui me plaise. Je n'ai pas accroché à ce livre. Je l'ai trouvé trop personnel, trop privé... 

On y découvre la rencontre d'un couple qui s'aime dès le premier regard. On les voit évoluer, grandir ensemble, on est surpris par la force de leur amour... Puis très vite ils emménagent ensemble et se marient. Ce livre nous explique tous ces passages avec force de détail et de paragraphes écrits à 4 mains... Puis on suit la grossesse d'Emmanuelle, la surprise de ces jumeaux tant attendus. On les voit presque naître, puis on suit les premières années de leur vie. En parallèle on suit aussi l'univers professionnel du couple. On comprend qu'Emmanuelle est prise dans ce travail qui ne lui plaît pas mais qui maintient pour le moment l'aspect financier du couple... 

Emmanuelle devrait avoir une possibilité d'évoluer au sein de son entreprise mais voilà qu'à l'entretient tout est "effacé" et qu'elle n'obtient rien. Cette nouvelle est un choc et elle fait un malaise, elle est envoyé en urgence à l’hôpital et son mari est prévenu. 

Et c'est là que tout dérape pour mon avis. Jusque là on était submergé par les détails et maintenant on est quasi laissés dans un flou qui m'a quasi dérangée. Après avoir suivi ce couple, puis cette famille on est laissé sans savoir ce qui se passe ou plutôt ce qui s'est réellement passé. On apprend qu'une erreur de diagnostique est à l'origine de la mort d'Emmanuelle et que celle-ci aurait pu être sauvée. Mais on ne saura guère si son mari aura gain de cause ou non dans l'affaire qu'il envisage contre l’hôpital et les médecins qui auraient pu sauver sa femme. 

C'est comme si j'avais lu la moitié d'un livre et que la fin n'existait pas, si l'histoire n'avait pas été autant personnelle alors peut être que je l'aurait comprise mais pour le coup je suis restée complètement extérieure à ce livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !