jeudi 16 mars 2017

Pour un tweet avec toi - Teresa Medeiros

L'amour en 140 signes max. Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan tarde a mettre le point final a son prochain roman. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, se prend-elle au jeu des tweets, retweets, hashtags, etc.
« MarkBaynard », professeur d’université en congé sabbatique et twitteur averti, devient l’un de ses followers les plus assidus. Entre la jeune femme et lui, va naitre un échange jubilatoire plein de reparties spirituelles et de références aussi drôles qu’inattendues. Grâce a cette étonnante rencontre virtuelle, Abby va retrouver l’inspiration et le gout de vivre. Mais pourquoi rester enfermée devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?

Mon avis:
Défi Lecture 2017: Validé le 56 (Un livre qui se passe dans le milieu littéraire.)
J'avais un peu peur de ce que j'allais trouver dans ce livre vu que j'avais lu pas mal de remarques au sujet de la mise en page... Étonnamment le fait que les tweets se suivent sur le papier ne m'a pas dérangé du tout! Par contre j'avoue que les références aux films, personnages, musiciens et autres personnages étalonnés dans ce livre, m'ont laissé un peu perdue mais cela ne m'as pas empêchée de comprendre le livre et l'histoire qu'on nous y fait passer... 

Abigail a tourné la dernière page de son premier livre il y à plus de quatre ans quand on la rencontre au bord de la dépression de la page blanche!!! Enfin pas à ce point mais quand on est obligée de se transformer en lapin qui se fait uriner dessus par un gamin, c'est quand même pas loin (humour, bien sur! J'ai juste adoré ce passage)... Sans inspiration, les jours passent et elle ne bouge pas d'un caractère. 

Puis son agent l'inscrit sur tweeter et elle tombe immédiatement sur Mark. Il va l'aider à assimiler ce nouvel outil de communication et surtout il va lui permettre de rêver... Elle le suit depuis son écran alors qu'il lui écris des messages de France, d'Italie, d'Irlande... Le rêve pour Abigail qui s'enferme toujours un peu plus, avec ses 2 chats (non mais vraiment? Buffy la tueuse de souris et Willow la Gratouille?! Mais j'addddooooorrrreeeeeee), et qui ne sort que pour voir sa meilleure amie ou sa mère internée... Bref pas la grande joie. Alors les messages avec Mark sont une bouffée d'oxygène.

Ils parlent de tout, de rien, ils ont des références communes qui nous laissent sur le bord de la route, auront même des rendez-vous tweeter... Bref une relation qui prend de la place... Mark lui donne le coup de pouce pour avancer enfin dans ce livre endormi surtout quand elle se fait éjecter de sa maison d'édition... La suite est plus sombre, on se doute que l'histoire est trop belle... J'attendais le moment où tout retomberait mais je ne m'était pas imaginé cette possibilité, j'en ai versé ma larme et me suis mordue la langue pour tenir certains passages! La fin m'a tout de même laissé sur ma faim, dommage....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !