mercredi 7 juin 2017

Juste avant le bonheur - Agnès Ledig

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend...

Mon avis:
Défi Lecture 2017: Validé le 61 (Lire un des incontournables du staff)
Cette lecture compte pour mon challenge Livraddict 1 mois = 1 titre

Quand j'ai eu enfin ce livre entre les mains tout d'abord j'ai eu peur par rapport à sa taille! Cela me semblait écrit petit et dépassant les 320 pages... N'ayant pas beaucoup de temps ces derniers jours, dû à des soucis de santé chez mon fils, je me suis dit qu'il me faudrait plus de 3 jours pour le lire! Mais en réalité une fois que je l'ai commencé je n'ai quasi pas pu le lâcher... Je l'ai posé à la moitié puis repris pour le finir. Ce qui était tip top vu que le soir j'ai lu le côté douceur de ce livre et que le lendemain je l'ai repris en comprenant que tout ne serait pas rose. 

Julie peut sembler être une fille irréfléchie et immature, alors qu'en réalité c'est loin d'être le cas. Elle a grandi entre un père trop stricte et une mère devenue alcoolique. Jetée dehors quand elle est tombée enceinte, Julie s'est toujours débrouillée en comptant sur peu de monde. Parmi ceux qui sont toujours à ses côtés il y a Manon sa meilleure amie et marraine de Ludovic, dit Lulu, son fils. Julie travaille comme caissière mais ne le supporte plus vraiment surtout depuis que son patron lui a clairement fait comprendre, suite à une erreur de caisse qui n'était pas de sa faute, qu'à la prochaine faute elle passerai à la casserole! Elle rêverai de pouvoir tout plaquer mais tient bon pour que son fils puisse manger... 

Paul vient de divorcer, sa femme est partie après trente ans de mariage. Loin d'être triste il sait que c'était la meilleure chose qui pouvait lui arriver. Il l'a épousée en secondes noces après la mort de celle qu'il n'a jamais pu oublier. À l'époque il n'a pensé qu'à l'avenir de son fils Jeremy. Mais voilà qu'à la cinquantaine il est à nouveau célibataire et il lui faut tout réapprendre. Car tout est nouveau pour lui, y compris faire ses courses et attendre à la caisse pour payer. Mais il a de la chance car la caissière à l'air jolie malgré la tristesse qu'il décèle en elle... Sans savoir pourquoi il sait qu'il doit faire quelque chose pour lui rendre son sourire!

Jeremy veut partir en vacances. Il ne peut plus continuer ainsi et il le sait! Alors c'est décidé il va partir en Bretagne avec son père, enfin dès qu'il aura accueilli sa remplaçante! Médecin il ne peut s'échapper ainsi et quand il rencontre Caroline il sait qu'il ne pourra pas décrocher totalement. C'est le premier poste qu'elle a suite à ses diplômes et elle n'est pas très confiante. Jeremy part donc, sans vraiment avoir l'esprit tranquille, mais avec un pincement pour cette jeune femme qui lui fait penser à celle qu'il a aimé et qui s'est ôté la vie quelques mois plus tôt. 

Rien n'aurai du faire que ces gens se rencontre et pourtant c'est bien à la caisse de Julie que Paul attend. Il va voir en elle un besoin de la protéger et de vouloir lui rendre la vie plus agréable. Mais la vie n'est pas si facile, même quand on y met du sien, et quand un accident détruit tout alors il ne reste plus rien... Mais la vie nous fait toujours comprendre qu'une étincelle peut tout faire repartir. Une histoire très touchante et remplie de tendresse sur des cœurs cabossés! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis ici !