Un amour de dauphin - Peggy Webb

Petit garçon malade, Jeffy regarde le grand dauphin s'ébattre joyeusement. Au côté de l'enfant, angoissée, se tient Susan, sa mère. A quelques pas, un homme ne les quitte pas des yeux.
Paul est un écorché vif. Chirurgien déchu depuis qu'il n'a pu ranimer son fils de quatre ans, il noie sa douleur dans l'alcool. Son couple a volé en éclats. Il n'est qu'une épave. Tout juste bon à soigner les dauphins du centre de recherches océanographiques.
Les dauphins...Ces fascinants mammifères marins que l'on dit capables d'accomplir des prodiges. Cela, Susan en est persuadée. Ils vont aider Jeffy à retrouver le geste et la parole.
Et en effet, un prodige s'accomplit. Fergie, le magnifique dauphin gris, se prend d'affection pour le petit garçon et lui insuffle la force de lutter. L'homme, la mère et l'enfant vont alors se battre et reprendre peu à peu goût à la vie.
Qui de l'amour ou du dauphin a opéré ce miracle ?

Mon avis:
Une histoire où j'ai eu de la peine à rentrer. J'ai trouvé qu'il y avait un langage parfois rébarbatif, trop de personnages et des vies bien chargées! L'histoire aurait pu être superbe si elle était restée simplement centralisée sur le premier sujet, mais avec tout ce qui a gravité autour je me suis perdue au milieu de tout ce monde qui courrait après quelque chose.

Jeffy est un petit garçon né avec un cœur malade, il doit à tout prix subir une transplantation mais la dernière attaque qu'il a eu l'a rendu très faible! Il ne marche plus, ne parle plus et cela le pèse tout autant qu'aux gens qui l'entourent. Enfin surtout à sa mère Susan, vu que son père n'est plus là. 

Susan est une mère de famille courageuse, doublement courageuse vu que son mari est parti à tout jamais et qu'elle n'a jamais su pourquoi. Elle garde la tête haute malgré tout et tente de frapper à toutes les portes pour soigner son fils (la partie de l'histoire qui m'a le plus convaincue étant justement le combat de cette mère). Elle fait partie de l'église de l'espoir et cette dernière prend pas mal de place dans sa vie. Sa sœur est partie tenter sa chance dans le monde des paillettes et c'est retrouvée stripteaseuse. Sa mère est un personnage que je n'ai pas pu blairer avec son arrogance et ses manières! 

Paul était un chirurgien de renom, avec une carrière prospère, une maison immense et une femme sublime. Mais la mort de son fils, survenue à la suite d'un accident de voiture, a tout réduit à néant (mais qui ne serait pas anéanti dans pareille situation). Paul a tout quitté et habite un studio, il travaille pour son ami Bill. Loin de son emploi surchargé de chirurgien, il donne maintenant à manger aux dauphins et tente de ne pas se noyer dans l'alcool même si ce dernier est un doux poison qui lui permet d'oublier. Bill est son ami depuis de nombreuses années, il est marié et père de deux enfants. Sa femme est amie avec celle de Paul. D'ailleurs elle s'en occupe tant qu'elle ne semble même pas voir ce qui se passe chez elle! 

Déjà avec tant de personnages, et un phrasé qui ne m'a pas plus, je me suis dite que s'en était assez. Mais ce ne fut pas le cas, loin de là. Il fallait ajouter à cela la jalousie d'un chirurgien qui pense que Paul a eu ce que lui méritait d'avoir. Jalousie qui va le mener très loin pour faire couler Paul, quitte à détruire le cœur d'une infirmière qui croit dur comme fer à son amour. Mais il y a encore une ribambelle de personnages qui viennent combler encore plus les pages (et nous faire tourner la tête).

Jeffy se bat pour guérir, sa mère pour le sauver et se sauver soi-même. Paul tente de remonter à la surface de ce qu'était sa vie. Sauf qu'il va à nouveau couler après avoir goûté au bonheur! Il devra faire face à une femme aveuglée par le chagrin, suicidaire et à un procès. Difficilement plus compliqué que cette histoire à laquelle vient encore se mêler une infidélité qui n'est pas banale! Too much pour moi mais j'ai tenu pour savoir ce qui arriverai à Jeffy...

Commentaires