Le dernier message (Les 7) - Shane Peacock

À la mort de leur grand-père, DJ, Steve, Spencer, Bunny, Webb, Adam et Rennie reçoivent chacun en héritage une mission. L'occasion pour eux d'en savoir un peu plus sur leur grand-père mais aussi sur eux-mêmes.

Adam n'a pas confiance en lui. Il est persuadé que son grand-père David le trouvait faible. Il compte sur sa mission pour prouver sa valeur au monde entier. Et à Vanessa surtout. Il s'envole donc pour le sud de la France et découvre les exploits réalisés par son grand-père lors de la seconde guerre mondiale. Adam devra faire preuve de courage et d'audace pour retrouver une œuvre d'art cachée, suivre les traces de l'aviateur Saint-Exupéry et explorer des lieux difficiles d'accès. C'est le début d'une formidable aventure, dont il ne ressortira pas indemne...


Mon avis:
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 livres empruntés  
Cette lecture compte pour mon challenge 12 mois, 12 sagas terminées 
On finit donc cette série avec un tome un peu plus particulier que les autres qui m'a semblé un peu long mais c'était sûrement à cause des sujets concernés...

Adam est un peu le préféré de son défunt grand-père, en tout les cas c'est ainsi qu'il se présente. Sauf qu'une phrase entendue de la bouche de son grand-père la laissé en froid... Depuis il se remet en question quasi tout le temps. Que ce soit dans ses études, dans les sports qu'il fait ou ses relations envers les autres. 

Contrairement à ses cousins, Adam aura plus d'une mission à accomplir. Et elles sont assez impressionnantes! Tant que c'est le seul qui est autorisé à partir avec ses parents même s'ils ne peuvent l'aider (faudrait pas non plus le favoriser hein). Adam voyage donc en France et va devoir accomplir trois missions, enfin une à la fois et il ne pourra accomplir la suivante que si celle d'avant est réussie (fine mouche le grand-père)

Dans ce livre on aborde beaucoup le sujet de la guerre de 44 (que le grand-père a fait), les méthodes des milices pour chasser les hommes à abattre (et certaines parties faisaient froid dans le dos)! Mais on parle aussi de Van Gogh (et là c'est déjà un peu plus surprenant mais réaliste) et du "Petit Prince" (ainsi que de son auteur). Vous l'aurez compris (enfin j'espère) rien n'est gagné d'avance dans ce tome et Adam va frôler assez souvent la catastrophe (en même temps c'est limite trois missions suicide qu'il doit faire)

J'ai donc fini cette saga avec un tome qui m'a laissé sur ma faim, j'aurais voulu quelque chose de plus sur tous les cousins en même temps... Comme un tome où tous se retrouvent (enfin je sais pas mais j'avais l'impression que c'était du "chacun pour soi"). Un peu décontenancée par cette fin, une lecture rapide mais sans plus...

Commentaires