Hate List - Jennifer Brown

C'est elle qui a eu l'idée de la liste, mais elle n'a jamais voulu que quelqu'un meure. Valérie est effondrée après le drame survenu à son lycée. Son petit ami Nick a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils avaient écrite pour s'amuser, et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants. Puis, Nick s'est suicidé. Mais Valérie, elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu'au matin où elle se lève, et quitte sa chambre pour retourner au lycée.

Mon avis:
Un livre qui dérange, qui fait poser des questions et qui m'a fait peur! Après la lecture de "54 minutes" j'ai de la peine à aborder sereinement les livres sur ce sujet. Dans cette lecture on voyage entre les moments d'avant et ceux d'après mais on n'est pas pendant les faits et cela rend la lecture plus simple. 

Valérie est une jeune fille qui doit supporter les tracas du lycée: les moqueries sur son physique, les remarques sur ses tenues vestimentaires ou encore les dégradations de ses affaires. Ceux qui agissent ainsi sont les plus populaires, ceux qui ne craignent rien ni personne et qui pensent que tout leur revient! Bref ceux qu'on préfère haïr tout en restant loin deux. 

Valérie partage sa rage de ce genre d'élèves avec son petit ami Nick. Lui aussi réprime ce système qui donne toujours plus aux riches tout en coulant plus les moins aisés. Il aimerait lui aussi se foutre des limites, ne rien craindre ni personne. À force de parler de ce que les autres font, Nick et Valérie vont faire une liste de la haine. Une liste dans laquelle ils notent des noms et des faits. Une liste exécutoire qui leur permet de déverser leur ressentiments. 

Sauf que les nom de cette liste vont se trouver confronter aux balles tirées par Nick! Car Nick va franchir la ligne, celle de la cohérence. Celle qui n'a jamais quittée Valérie, qui ne savait rien de ce que tramait Nick mais qui va se retrouver mise dans le même panier que lui. Malgré ses blessures causées par son ancien amant. La voilà menacée, soupçonnée, pire encore car sa propre famille la croit coupable de quelque chose. C'est comme si elle-même avait tenu l'arme! 

Avec l'aide de son psy, le seul sur lequel elle peut compter, elle va retourner à l'école. Elle va tenter de revivre dans la normalité, au milieu de ceux qui l'à croient coupable. Sous les regards de ceux qui pensent qu'elle était complice. Autant chez les élèves que chez les adultes. Seule, face à la marée qui se presse contre elle, Valérie va devoir prouver qui elle est mais surtout ce qu'elle ressent.

Commentaires